AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Ouvre les yeux !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chris Malraut
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Kellan Lutz
Un souvenir ? :
Messages : 126
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 27
Localisation : Le métro normalement, mais vous aurez sans doute plus de chance en me cherchant au Jack's

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 23 ans
Pouvoir: Super force
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Ouvre les yeux !   Sam 16 Fév - 21:17




Ouvre les yeux !
Ft. Lumen & Chris
Après mon "entrevue" avec cette fille qui bossait au Centre, cette Phoenix Evans, il fallait absolument que j'ai une sérieuse discussion avec Lumen, la rebelle qui nous aidait sur les gros coups, mais qui prenait aussitôt la poudre d'escampette dès qu'on se retrouvait en groupe pour se détendre. Je ne sais si elle se rendait compte de ce qu'elle faisait, mais elle nous mettait tous en danger en nouant une relation amicale avec cette fille. Et je ne pouvais pas laisser passer ça. Certes, je ne lui sauterais pas à la gorge, et je ne me montrerais pas aussi... expéditif que j'ai pu l'être avec la blonde, mais il fallait que je lui en parle, que je la mette en garde, et si nécessaire, que j'en appelle à Evan pour qu'il règle ce litige.

Ça faisait quelque jours que j'attendais le moment propice pour la coincer dans un tunnel et lui toucher deux mots sur ses amitiés, et la situation se présenta en cette fin de soirée, alors qu'elle sortait du "bureau" d'Evan. Je la suivis et elle finit par sentir ma présence derrière elle, puisqu'elle se retourna vers moi, alors que nous atteignons l'entrée du tunnel.


J'aurais besoin de te parler.

Mais ça, elle s'en doutait déjà apparemment, et je me demandais si ça se voyait autant que ça sur ma tête, quand j'arrêtais de faire l'idiot et que je voulais une conversation sérieuse. Nous marchâmes encore quelques mètres, jusqu'à que je sois sûr qu'on soit suffisamment loin pour que personne n'entende notre discussion. Ça n'avait rien de particulièrement secret, mais je préférais que personne n’interprète mal ce qu'on pourrait se dire. Et puis, je voulais régler le problème par moi-même, comme un homme majeur et vacciné qui sait prendre ses responsabilités. Nous arrêtant à une vingtaine de mètres plus loin, je la regardais avec sérieux, réfléchissant à comment aborder ce sujet plutôt délicat. Je m'attendais à ce qu'elle me dise elle-aussi que ses fréquentations ne regardaient qu'elle, et je ne voulais pas la brusquer. Son aide nous était réellement utile, bien que j'avais toujours été assez curieux de cette distance qu'elle mettait entre elle et les autres, et de cette vie solitaire qu'elle avait choisit. Mais là, je devais outrepasser mes interrogations, et cette fascination pour cette jolie jeune femme mystérieuse, pour faire mon devoir. Je devais protéger le clan, qu'importe le prix à payer pour ça, et tant pis si j'en froissais quelque uns. De toute façon, je n'avais jamais été quelqu'un de très doué pour parler avec tact, alors il fallait bien que les gens fassent avec.

Tu vas sans doute me dire que ça me regarde pas mais j'aimerais te demander quelque chose.

Je fis une petite pause. L'idée que l'autre avait déjà pu lui parler de notre rencontre pas spécialement amène était une possibilité, et si ça trouve, elle avait déjà posé les fondements de son jeu de manipulation. Il fallait que je fasse gaffe à ce que j'allais dire, et à comment j'allais le dire.

J'ai remarqué que tu trainais souvent avec une blonde, Phoenix je crois. Et je me demandais... tu sais quoi sur elle exactement ? demandais-je sur le ton d'une conversation anodine.

D'abord, tâter le terrain. Réfléchir avant d'agir. Pour une fois, ce serait bien que je fasse ça dans cet ordre-là !
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumen H. Warrens
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Lyndsy Foncesa
Un souvenir ? :
Messages : 256
Date d'inscription : 30/12/2012
Localisation : Dans l'obscurité.

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 22ans
Pouvoir: Félinisation
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Ouvre les yeux !   Dim 17 Fév - 1:17

Fais moi confiance.


Un dossier à la main, mes talons claquaient dans tout le tunnel. Je venais de sortir du café du coin, lâchant celle que je pouvais nommer ma petite sœur, ma douce Phoenix. Elle risquait chaque jours un peu plus sa vie pour moi, pour nous, et je venais d’apprendre que Chris venait à se mêler de nos affaires, pire à la menacer. En écoutant cela j’avais serrer les dents il fallait que je la joue habillement mais comment savoir si Chris était quelqu'un qui saurait garder un secret ? Il était mon opposé total dans beaucoup de chose, peut être la dessus aussi. Toutes les semaines des dossiers sur le centre tombait, avec des infos fondamentales, j'avais demandé a ce qu'on ne me demande pas qui me les amenait et le voilà qui m'était la vie en danger de ma Blondie. Soucieuse, je toquais à la porte d'Evan qui me dit d'entrer.

- Les infos de la semaine..
- Je te remercie ma belle. , dit-il la tête dans ses dossiers.

Je lui fis un signe de la tête, il avait l'air occupé sur un de leurs prochaines excursion. Je sortis en refermant doucement la porte derrière moi. Je fis le chemin inverse, décidée à aller dormir un peu tant ma nuit fut courte mais très vite mon instinct me signala qu'on me suviait. Mo ouïe détecta un pas lourd mais assuré, une démarche que je connaissais bien. Je pivotais gracieusement et fis un faible sourire.

- Oui Chris ?
- J'aurais besoin de te parler.
- Je te suis.

Je savais de quoi il allait me parler, et je me retrouvais bloqué à devoir lui dévoilé un bout de moi, de ma vie, de me livrer a lui si je ne voulais pas qu'il lui fasse du mal ou qui la mette en danger. Je ne supporterais pas l'idée qu'elle soit enfermée et traitée comme je l'ai été par ma faute. J'inspirais profondément en l’écoutant me poser des questions d'une manière innocente, comme s'il ne savait rien.

- Que sais-je ? Et bien tout absolument tout. De là où elle à vécu en étant petite, à la taille de ses jeans en passant par qui elle bosse et de quelle marque son ses tampons. Je sais tout d'elle mais je ne veux pas en parler dans un couloir et qui me dit que tu seras assez intelligent et me feras assez confiance pour taire a Jenny ou Evan ce que je compte te dire ?

Je le regardais avec un regard qui avait des reflets doré. Il pouvait voir dans mon regard et mon attitude comme tout cela était important à mes yeux. J'avais besoin qu'il garde un secret pour moi, la première et peut être unique chose que nous partagerons ensemble tant nous étions l'opposé l'un de l'autre.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.



• • • • • • • • • • • • • • •

❝ Ceux qui jouent avec des félins doivent s'attendre à être griffés. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Malraut
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Kellan Lutz
Un souvenir ? :
Messages : 126
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 27
Localisation : Le métro normalement, mais vous aurez sans doute plus de chance en me cherchant au Jack's

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 23 ans
Pouvoir: Super force
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Ouvre les yeux !   Dim 17 Fév - 22:56




Ouvre les yeux !
Ft. Lumen & Chris
Eh ben ! Pour le coup, je m'attendais pas à ça ! Non seulement elle ne niait pas la connaître, mais en plus, elle me dit que c'était l'exact contraire. Oui elle la connaissait, parfaitement même, mais tout ça devait cacher quelque chose, puisque malgré tout elle lui parlait, sachant que Phoenix Evans travaillait au Centre. Est-ce que c'était la rebelle, alors, qui manipulait la blonde ? Lumen n'avait aucune envie d'en parler dans un couloir, et encore moins avec moi, dont l'intelligence était remise en cause. Je fronçais les sourcils, pas spécialement irrité, mais loin d'être amusé par sa remarque. Les gens avaient toujours tendance à remettre en cause le bon fonctionnement de mes neurones, et il est vrai qu'à force de faire la grande gueule et d'adopter des comportements de gamin, chose qui m'amusait, je n'encourageais pas vraiment les autres à me prendre au sérieux. Pourtant, et même si ma vie n'était pas aussi entachée de sang et de souffrance que les autres, j'étais tout à fait capable d'agir en adulte responsable et de comprendre les choses délicates. J'étais loin d'être aussi bête que ce que je laissais croire. Ceci dit, je préférais de loin redonner de la lumière et du rire aux autres, que de jouer les consciences. Je ne me considérais pas comme le meilleur des confidents, mais je savais changer les idées quand il le fallait. Et ça aussi c'était nécessaire, non ?

Plutôt vexé, j'en revins néanmoins à Lumen, en me disant que monter sur mes grands chevaux lui donnerait raison, et donc qu'elle garderait son secret. Or, c'était l'inverse que je voulais et puis, il était temps de prouver que j'avais un cerveau moi-aussi, et qu'il était aussi développé que le sien. Bras croisés sur mon torse, je fis un léger mouvement de la tête, me donnant les secondes nécessaires à savoir comment j'allais contre-attaquer. Lumen était solitaire, et je n'avais jamais réellement discuté avec elle. Je devinais aussi que malgré cette timidité apparente, elle serait parfaitement en mesure de m'envoyer sur les roses comme il se doit. Rangeant au placard mon impulsivité, je tentais de réfléchir à comment Evan s'y prendrait, à ma place. Le truc, c'est que j'étais loin d'avoir sa rhétorique et son charisme. Tant pis pour moi. J'étais Chris Malraut, personne d'autre, et il faudra bien que je me dépatouille avec ma personnalité.

Par contre, j'étais vraiment étonné que Evan, ni Jenny, ne soient au courant sur les affinités de Lumen avec la nièce de Victor Warrens, ni qu'ils l'aient remarqué. En même temps, je sortais bien plus souvent qu'eux, et j'étais tombé sur les deux comploteuses par hasard. Ça supposait cependant que Lumen ne leur avait rien dit... pourquoi ? Il fallait que je tire ça au clair rapidement, parce que ça ne me disait rien qui vaille. Les secrets, très peu pour moi, surtout si ça met le clan en danger.


Alors j'imagine que tu sais qu'elle travaille au Centre. Pourquoi est-ce qu'Evan n'est pas au courant ?

Il était le chef du clan, son fondateur. Il se démenait comme un fou pour que tout aille bien, pour le mieux. Il acceptait que Lumen fasse des allées et venues, selon son bon vouloir, au risque de se faire repérer ! Alors la moindre des choses, de mon point de vu, c'était de le prévenir de ce genre d'initiative. C'était pas une mauvaise idée d'essayer de soutirer des informations d'une personne travaillant au Centre, surtout que c'était la nièce de Victor Warrens ! Mais justement, les enjeux étaient élevés, on n'avait pas le droit à l'erreur, alors en jouant si près du feu, seule, Lumen risquait de se brûler sans que personne ne puisse éteindre l'incendie, et qu'elle le veuille ou non, j'étais bien décidé à la protéger, même d'elle-même s'il le fallait !

Je peux facilement comprendre pourquoi tu t'accoquines avec cette fille, mais tu nous mets en danger. Tu te mets en danger ! Tu peux pas garder ça pour toi toute seule, c'est dangereux !

Je m'inquiétais réellement. Pour le clan oui évidemment, mais aussi pour elle, et tant pis si pour ça, je passais pour un idiot à ses yeux. Lumen faisait partit du clan, c'était un membre de la famille et à ce titre, je serais là pour l'aider, mais aussi pour lui dire quand elle faisait n'importe quoi, même si elle pensait être suffisamment grande pour faire ce qu'elle veut. Là en l'occurrence, elle s'amusait à marcher sur une frontière, de laquelle il était aisé de tomber. Le problème, c'est qu'elle chute à droite ou à gauche, ce sera forcément le mauvais côté. Or, je doutais qu'elle veuille retourner au Centre, alors pourquoi ne pas demander de l'aide ? Pas à moi, puisque qu'apparemment je n'étais que du menu fretin, mais pourquoi pas à Evan, qui semblait avoir toute sa confiance ? Et puis, il y avait un autre point, qui me taraudait...

Ce que je ne comprends pas dans ton plan, c'est pourquoi elle est au courant, pour toi. demandais-je en faisant allusion à sa mutation.

Parce que vu la réaction de la blonde quand j'avais été la trouver, il était plus qu'évident qu'elle était au courant. Si tel n'avait pas été le cas, elle n'aurait pas comprit pourquoi je voulais qu'elle laisse Lumen tranquille, et m'aurait demandé des explications. Elle ne m'aurait pas non plus menacé.


A quoi est-ce que tu joues ?
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumen H. Warrens
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Lyndsy Foncesa
Un souvenir ? :
Messages : 256
Date d'inscription : 30/12/2012
Localisation : Dans l'obscurité.

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 22ans
Pouvoir: Félinisation
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Ouvre les yeux !   Jeu 21 Fév - 21:14

Fais moi confiance.


Il continuait a parler, dans ce couloir ou n'importe qui pouvait se cacher et nous écouter seulement au dessus de moi trônait une épée de Damoclès que peu de gens hésiterait à faire tomber pur se protéger. Je saisis son poignet et le tira dans une petite pièce, une sorte de bureau de commandement. Je fermais la porte et coinçait une chaise contre la poignée, il était bloqué avec moi et je savais que de dehors on n'entendait rien de ce qui se passait ici. Je mis un long moment avant de me retourner. J'inspirais profondément.

- Ils ne sont pas au courant pour Phoenix,mais il y a un truc que eux savent que toi.. Tu ignores. Tu ne me connais pas. Pour toi je suis juste Lumen. Mon vrai nom est.. Lumen.. Hela.. quelques secondes s'écoulèrent avant que je ne lâche la bombe, Warrens. Je suis la fille de Victor Warrens.

Sa réaction ne se fit pas attendre; J'avais soudain l'impression d'être une terroriste alors que j'avais fait mes preuves, mêmes a ses côtés lors de sorties pour récupérer des vêtements, de la nourriture et autre divertissements possibles. Je restais immobiles, sur mes gardes mais mes yeux devenaient dorés car je touchait une corde particulièrement sensible.

- A mes 15ans, Victor à découvert un gêne mutant endormi en moi. Il n'a pas hésité à me donner au centre, je fus enfermé durant plus de 5ans, environ 8ans je crois, je ne saurais dire.. J'ai été mise en quarantaine durant 4ans et puis on a finit apr me mettre dans une cellule, après avoir tout étudié de moi. Là, j'ai connu Jenny, nous étions dans la même cellule. Elle a très vite compris que j'étais pas une simple mutante, car on me malmenait plus, qu'on mettait face à l'homme qui subissait les modifications d'ADN, que tout était multipliée pour moi. J'ai fini par lui avouer que j'étais la fille du colonel. Quelques mois après on me proposais de devenir agent et je le fis. Je le fis en accord avec Jenny pour connaitre les lieux et donc toutes les sorties. Beaucoup de mutants ont échappés au centre grâce à moi..Dont toi. J'ai fais brulé ton dossier quand j'ai dit ton nom à Jenny et que j'ai découvert que vous vous connaissiez. Ainsi, tu n'as jamais été une cible " verrouillée " tu n'as jamais eut une équipe totalement renseignée sur toi, et qui ne bossait que pour t'avoir.. Je.. Quand Jenny a fait explosé les vitres c'est moi qu'elle est venu voir avec Evan, et on est partie. Tu connais les détails, une balle dans le ventre, nous sommes arrivés à toi.. Seulement, pour vous je suis un risque à cause du nom que je porte, mais j'ai dix fois plus de raisons de détruire le centre car c'est mon propre père uqi m'a livré et qui me mettait à l'épreuve.

Je me posais contre un bureau rongés par le temps, les peintures usées, je n'osais plus tellement regardés Chris qui semblait perdu dans mon histoire et tout cela n'était pas fini. Je redressais ma tête ravalant mes larmes pour ne pas lui montrer ma faiblesse.

- Phoenix.. Phoenix est entrée au centre et m'a découverte, dans une celulle, au bord de l'agonie, enchainée. Elle a fait des recherches en tombant par hasard sur mon dossier, Victor lui avait dit que j'étais partie faire des études.. j'eus un petite rire jaune, elle à ainsi décidé d'utiliser l'amour que lui portait mon père, pour le manipuler et lui faire payer. Quand je suis sortie, je suis aller chez elle pour lui dire que j'allais bien. Là elle a décidé de nous aider, nous donner des informations, sur les mutants emprisonnés, sur les évolutions du sérum pour soldat.. C'est ma taupe à l'intérieur, elle le déteste autant que nous, sauf qu'elle a sa confiance entière, que c'est une humaine et qu'elle à accès à tout.. Nous avons été élevé ensemble, et nous sommes comme des sœurs. Elle se bat pour nous en mettant sa vie en danger chaque fois qu'elle pose un pieds dans le complexe du centre..

Je respirais lentement, et planta mon regard dans le sien, les mains serrées sur le bureau.

- Si tu l'a mise en danger Chris.. Je te le pardonnerais jamais..

© MISE EN PAGE PAR TAZER.



• • • • • • • • • • • • • • •

❝ Ceux qui jouent avec des félins doivent s'attendre à être griffés. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Malraut
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Kellan Lutz
Un souvenir ? :
Messages : 126
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 27
Localisation : Le métro normalement, mais vous aurez sans doute plus de chance en me cherchant au Jack's

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 23 ans
Pouvoir: Super force
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Ouvre les yeux !   Mar 26 Fév - 16:08




Ouvre les yeux !
Ft. Lumen & Chris
Je me laissais enfermer dans une pièce avec elle, malgré que j'aurais facilement pu me défaire de son emprise. Cela étant, je remarquais que sa poigne était ferme, et donc que mes pressentiments étaient bons. Il y avait bel et bien anguille sous roche, si l'on peut dire. Maintenant que j'avais eu une petite confrontation avec la blonde et obtenu l'attention de la brune, ne me restait plus qu'à tirer tout ça au clair. Au fond, ça ne devait pas être très compliqué. L'une ou l'autre manipulait la deuxième, pour obtenir des informations. Je devais simplement m'assurer que celle qui tirait les ficelles, c'était celle qui était de notre côté, et pas l'autre. Et puis, si elle me mettait dans la confidence, je pourrais toujours garder un œil sur elle. Je sais être très mature et très responsable, quand la situation l'exige.

Ainsi coincé à l'intérieur, je continuais de parler, et de lui faire comprendre que son plan était bon, mais dangereux, et qu'il faudrait qu'elle en parle à Evan. Lumen se tenait dos à moi, et je ne comprenais pas bien qu'est-ce que tout ça avait de si terrible. Je venais de reconnaître que son idée était géniale, quoique un peu dangereux mais comme c'était notre lot de tous les jours, ce n'était pas le plus important, et pourtant, que j'ai découvert ça avait l'air de la stresser, ou de la mettre en rogne, ou les deux, je ne savais pas trop. C'est alors qu'elle me fit une révélation qui me terrassait sur place, me mettant sur mes gardes. Elle n'était pas simplement une mutante comme les autres, et en fait, je trouvais qu'il n'était pas juste qu'on lui porte ce titre. Plus maintenant. Son père n'était autre que le Colonel du Centre qui nous haïssait tant, qui voulait nous exterminer, Victor Warrens. Sans le vouloir, cette révélation m'avait fait faire un mouvement de recul, et les yeux plissés, comme si j'avais l'ennemi devant moi, je me tenais maintenant à bonne distance. Je ne savais quelle émotion l'emportait sur l'autre, la colère et la méfiance étant sans doute en pôle position, puisque je me sentais trahi.

Elle dut d'ailleurs remarqué ma réaction, bien moins discrète que je ne l'avais cru, puisque je vis l'ombre de la lassitude effleurer son visage, et d'y installer. Elle me raconta alors son histoire. D'abord bien décidé à ne plus lui faire confiance, peu à peu, au fil et à mesure de son récit, je me mettais à sa place, à tout ce qu'elle avait dû affronter et subir. La colère et la trahison cédèrent le pas à la compassion et à l'envie de la protéger. Elle avait détruit bien des dossiers, dont le mien après avoir découvert que Jenny et moi, on se connaissait. Ça expliquait effectivement pourquoi personne ne m'avait réellement cherché, comme c'était l cas de certain. J'avais toujours été tranquille, et ma tête n'avait été qu'une seule fois mise à prix, mais c'était il y a quelques temps déjà, avant que je ne retrouve Evan et Jenny. Ainsi, je lui devais ma tranquillité, et cette vie plutôt confortable que je menais jusqu'ici. Il était assez injuste que je la regarde différemment, mais d'ici quelques jours, je serais le même, mais juste un peu plus chiant parce que protecteur, et que Lumen aimait trop sa dépendance pour accepter que je lui surveilles ses arrières, qu'elle avait très joli d'ailleurs.

Phoenix, la blonde que j'avais été voir, était donc sa cousine, et les deux filles avaient une amitié forte, profonde, que même deux sœurs n'avaient ayant grandi ensemble n'avaient pas toujours. On lui avait mentit, en disant que Lumen était partit faire ses études dans un autre pays, mais elle avait fini par la retrouver au Centre, dans une cellule sordide, et avait utilisé l'amour que lui porter son oncle pour faire sortir Lumen. Bien qu'humaine et en contact permanent avec des idées qui se résumaient à "éliminer les mutants", elle détestait Victor Warrens et avait décidé de jouer les taupes pour nous. En tout cas, elle jouait très bien les pestes qui étaient dans le camp contraire. Je comprenais en revanche dans quelle situation délicate j'avais pu la mettre. Et Lumen aussi. C'est d'ailleurs avec les traits durs et une voix proche de la menace qu'elle me dit que si jamais il arrivait quelque chose à sa cousine par ma faute, elle me le ferait amèrement regretter. Pas besoin, pensais-je, ma culpabilité serait toujours plus mortifère que ce qu'elle pourrait me faire ou dire. Cela étant, cette erreur, si erreur il y avait, aurait pu être éviter, si seulement il n'y avait pas tant de secrets, et qu'un minimum de personnes qui dirigeaient le groupe étaient au courant de ça.

Je vois. Mais à mon avis, elle ne risque rien. Elle joue son rôle parfaitement bien, et même moi je m'y suis laissé prendre.

A moins que ma tête ne lui revienne vraiment pas. Tout en parlant, mon esprit était déjà partit ailleurs, et je savais déjà que je reverrais la blonde. Pour s'amender ? Oui, en quelque sorte. Par curiosité aussi, et pour voir à quel point elle était fiable. Tout se mettait déjà en place dans ma tête. Il faut croire que devant les choses délicates, je n'étais pas aussi bourrin que je ne le paraissais.

Et maintenant ? Tu comptes faire quoi ? Du fait que je suis au courant ?
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumen H. Warrens
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Lyndsy Foncesa
Un souvenir ? :
Messages : 256
Date d'inscription : 30/12/2012
Localisation : Dans l'obscurité.

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 22ans
Pouvoir: Félinisation
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Ouvre les yeux !   Sam 2 Mar - 20:19

Fais moi confiance.




- Sielle joue son rôle si bien Chris, ne retourne plus vers elle compris ? Je veux pas qu'elle vive ce que j'ai vécu, je veux pas que toi non plus tu vives cela. Vous pouvez vous épargnez l'un l'autre en ne vous côtoyant pas alors ne fait pas ton imbécile, tu es plus intelligent que tu le fais paraitre sinon Evan ne t'aurais jamais prit comme son bras droit. Je.. Je sais pas si u comprends mon père ne m'a jamais aimé, et il a réussit à être terriblement cruel, s'il apprend que Phoenix l'a trahi, toute sa cruauté dont il a sut faire preuve avec moi sera décuplé avec elle. Je veux la protéger de lui, ne la mets pas en danger, ce n'est pas un jeu cette fois ci.

Je soupirais, sa réaction m'avait profondément blessé. j'avais bien vu sa position de défense, prêt à me sauter à la gorge et me trainer sur el bucher avec au pied un panneau écrit en gros " TRAITRESSE ". Seulement je ne pouvais pas lui en vouloir, de sa part que pouvais-je attendre d'autre qu'une telle réaction ? Mais il fallait avouer que son retournement de jugement, lui, m'avait surpris, je ne le pensais pas si réfléchit que cela.
Je passais une main dans mes cheveu, remontant mon regard doré vers lui, un sourire en coin essayant de dédramatisé la situation.

- Sois je te tue, sois je te fais confiance..

Je souris, évidemment que j'allais lui faire confiance sur ce coup. Il n'était pas assez immature pour mettre en danger une innocente, une jeune femme qui était l'une des nôtres sans vraiment les connaitre, une humaine qui se battait pour nous en risquant sa vie chaque jours.
Je me relevais de la console de direction, me perchant sur mes talons, mais n'arrivant toujours pas à sa hauteur je levais les yeux vers lui.

- Je te fais confiance Chris. Une confiance aveugle. Ne me le fais pas regretter.

Je marchais vers la porte, je retira habillement la chaise, lui laissant libre cours de partir, je m'adossais au mur, attendant de le voir partir en courant pour rejoindre les bras sécurisant de Jack.
Chris était une sorte d'énigme pour moi. Cet homme avait comme un besoin maladif d'amour, besoin d'être entouré de gens aimant pour vivre. J'étais son contraire, je n'avais connu l'amour que de Phoenix et de ma tante, l'affection de Jenny était quand à elle réservée mais seul Evan était tendre avec moi, sans vraiment se dévoiler. J'étais une solitaire, c'était une éternel homme entouré, un peu comme le ying et le yang, nous étions entrain de s'associer, partageant des secrets qui pourrait me couter la vie mais pas seulement à moi. Je voulais croire que malgré nos différence, nous serions complémentaire, que cela ferait notre force pour garder sous clef ce que je venais de lui confier.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.


• • • • • • • • • • • • • • •

❝ Ceux qui jouent avec des félins doivent s'attendre à être griffés. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Malraut
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Kellan Lutz
Un souvenir ? :
Messages : 126
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 27
Localisation : Le métro normalement, mais vous aurez sans doute plus de chance en me cherchant au Jack's

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 23 ans
Pouvoir: Super force
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Ouvre les yeux !   Mer 6 Mar - 12:28




Ouvre les yeux !
Ft. Lumen & Chris
Ne plus l'approcher ? Ça désolé mais malgré que je comprenais ses inquiétudes, c'était mission impossible. Maintenant que je connaissais la vérité, la curiosité avait prit le dessus, et j'avais réellement envie de revoir la blonde. Elle était une des rares, avec Jacks, à m'avoir tenu tête, et au risque de passer pour un masochiste, c'était le genre de truc qui me faisait toujours revenir. Cela étant, je ne comptais pas aller la voir à son boulot et lui demander les dernières nouvelles, je n'étais pas aussi idiot, et j'eus un petit sourire quand Lumen me le confirma. Tu n'es plus intelligent que tu ne le laisses paraître, mince je suis démasqué ? Humour ! Mon tempérament jovial et énergique me faisait toujours pour un gamin immature, et du coup, quand on me sortait que j'étais intelligent, ça me faisait toujours sourire. Sans vraiment s'en rendre compte, ce genre de phrase était une litote qui me signifiait que j'étais un imbécile. Me vexer sur ce point-là n'était pourtant pas au programme, j'y étais habitué depuis longtemps. Lumen me verrait sous un autre maintenant.

Visiblement paniquée à l'idée que je pourrais tout faire foirer, miss Solitaire-jusqu'au-bout-des-griffes m'expliqua que son propre père s'était montré plus que cruel avec elle, inhumain, et rien qu'à l'idée que sa cousine puisse subir le même sort lui donnait la nausée. Ce serait sans doute pire pour la blonde, puisqu'elle avait trompé la confiance de ce si honorable colonel du Centre, qui ne lui pardonnerait jamais et lui ferait subir mille tortures. Tu penses... la trahison rien de pire, qu'on soit un connard comme Warrens, ou un simple mec comme moi. Comprenant sa requête, je ne pouvais pourtant pas lui promettre de ne pas aller rendre une petite visite de courtoisie à Evans, puisque ce serait mentir, et si j'avais bien des défauts, j'essayais quand même de les limiter. Et même si de mon point de vue ce serait pour la bonne cause, ça m'étonnerait beaucoup que Lumen voit ça sous cet angle-là. Je me contentais alors de hocher la tête en signe de compréhension.

Quand à cette révélation qu'elle avait été obligé de me faire, elle me disait ne pas avoir d'autre choix que de me faire confiance... ou de me tuer ! Je haussais un sourcil, peu convaincu. J'aimerais bien voir ça. Mais elle avait dit ça avec amusement, contrastant de manière brutale avec le sérieux qu'elle avait employé juste avant, et j'eus un petit sourire. Moi intelligent, elle qui plaisante, j'étais en train de me Lumeniser tandis qu'elle se Chrissairisait ? Intéressant !

Ouais on dirait que t'as pas le choix. Parce que malheureusement, pour venir à bout de moi toute seule ma pauvre, tu vas devoir faire bien mieux que de te surpasser, répliquais-je avec espièglerie.

Elle finit par se lever et vint vers moi, et bien que vraiment plus petite que moi, elle planta ses yeux dans les miens, et me dit combien elle me faisait confiance, une confiance qu'elle qualifiait même d'aveugle. Une manière simple et efficace de me montrer combien c'était important, vitale même, que je fasse attention. Les bêtises de gamin, c'était finit. J'avais des vies entre mes mains, et chaque secret qu'on me confiait était une responsabilité supplémentaire. Je ne devais pas l'oublier. Conjugué esprit enfantin et responsabilité devaient cependant être faisable, non ?

Tu ne le regrettas pas, j'en fais le serment.

Et rien n'était plus important que les promesses, car elles n'étaient pas faites pour être brisées. A ce niveau-là, elle pouvait d'autant plus me faire confiance que je n'étais pas le genre à trahir les miens. Bien au contraire, j'étais déjà prêt à donner ma vie pour mon clan, ma seconde famille.

S'approchant de la porte, elle défit la chaise qu'elle avait coincé sous la poignée, et ouvrit la porte. J'étais resté un peu retrait, méditatif, alors que je m'attendais à voir partir Lumen vaquer à ses occupations, au contraire de quoi elle s'adossa au mur, en me fixant. Elle s'attendait à quelque chose de particulier ? Je n'en savais rien, mais à son image, je m'adossais au mur, relevant un pied que j'appuyais contre celui-ci, les bras croisés. Lui coulant un regard assez amusé et un peu provocateur, je lui demandais :

Tu attends quelqu'un d'autre pour une deuxième séance ?

J'avais l'étrange impression qu'elle était en train de me jauger, et si je ne sais à quoi elle s'attendait venant de moi, je comptais bien me montrer sous un jour que peu connaissait, et qui n'avait rien de puéril.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumen H. Warrens
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Lyndsy Foncesa
Un souvenir ? :
Messages : 256
Date d'inscription : 30/12/2012
Localisation : Dans l'obscurité.

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 22ans
Pouvoir: Félinisation
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Ouvre les yeux !   Sam 9 Mar - 1:13

Fais moi confiance.




Je le regardais, adossé à ce mur; Je pensais qu'il n'aurait qu'une envie une fois la porte ouverte : passer le pas pour rejoindre les bras de son amour. J'arquais un sourcil, étonnée de sa question.

- Pourquoi tu désires une deuxième séance ?

Je souris, étrangement avec Chris j'étais encore plus sereine, peut être a cause de sa force sur humaine, je savais qu'il ne m'arriverait rien et parfois, il m'arrivait de j'enviais Jack d'avoir un homme comme ça.

- Tu ne rejoins pas Jack ? Vous êtes indécollable d'habtiude.

Il n'y avait aucune amertume dans ma voix car je n'étais pas jalouse je désirais juste qu'un homme m'aime autant qu'il semblait aimer Jack. Elle semblait si comblée avec lui, et je l'écoutais parler à tout le monde de cette relation qui l'aidait tellement. Je me sentais tellement à part de ces gens, de ceux qui avaient connu l'amour et la sensation de ne plus être seul, j'avais l'impression d'être anormale de n'avoir jamais ressentie ça. Depuis que je les voyais, ce sentiment de manque d'un être qui prendrait soin de moi et saurait s'inquiéter pour moi s'agrandissait en moi. Les voir flaner, jamais l'un sans l'autre presque, a se câliner et s'embrasser, me mettait tout particulièrement mal à l'aise et je m’éclipsais à chaque fois, non pas que je ne supporte pas l'amour qu'il se porte mais que cela me rappel que je n'ai jamais pu vivre ce bonheur.
Je baissais les yeux et lui proposa d'aller boire un verre, un petit restau/bar avait été improvisé dans les sous terrains.
Sans attendre sa réponse je marchais dans les couloirs pensant à ce qu'il pouvait ressentir au près d'elle. Sans el regarder, fixant les couloirs devant moi je lui demandais, d'une voix pas tellement assumée.

- Dis moi c'est comment quand t'es avec Jack..? Je veux dire il existe ce sentiment de n'être entier au près que d'une personne ?

J'avais passé mon adolescence enfermé. Il n'y avait eut que des attirances suite à ma fuite, jamais d'amour, car bien trop solitaire, on ne faisait pas attention à moi. J'en était heureuse la plus part du temps car ainsi je me sentais totalement libre, mais parfois ce sentiment entier de solitude me pesait. Je me demandais même parfois si mon départ se ferait ressentir et peinerait quelqu'un.
Derrière mon côté félin solitaire je ne demandais que de l'amour et de la tendresse, tout ce que je n'avais jamais eut de l'homme que j'ai toujours côtoyé : mon père

© MISE EN PAGE PAR TAZER.



• • • • • • • • • • • • • • •

❝ Ceux qui jouent avec des félins doivent s'attendre à être griffés. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Malraut
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Kellan Lutz
Un souvenir ? :
Messages : 126
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 27
Localisation : Le métro normalement, mais vous aurez sans doute plus de chance en me cherchant au Jack's

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 23 ans
Pouvoir: Super force
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Ouvre les yeux !   Ven 15 Mar - 0:23




Ouvre les yeux !
Ft. Lumen & Chris
Si je voulais une deuxième séance ? Je me laissais à rire, amusé par sa répartie. J'ignorais d'ailleurs que la féline pouvait en avoir, et si mon côté puéril ne lui plaisait pas, mon autre facette semblait, elle, la divertir. Peut-être que finalement ce secret pourrait nous rapprocher, d'une certaine manière. En tout cas, avoir apprit la vérité sur elle mettait un éclairage nouveau sur sa personnalité. Je comprenais mieux sa difficulté à faire confiance, et son besoin de solitude. Trahie par son propre père, par sa propre chair et son propre sang... j'en serrais les poings rien qu'à y songer ! Ce type, quel enfoiré ! Mais même si elle était habitué à être seule, ça ne devait pas être facile à vivre. Peut-être qu'un jour, elle se sentira ici comme chez elle et qu'elle baissera la garde ? Avec moi, elle n'allait pas avoir trop le choix. Je suis assez chiant et têtu, et maintenant que j'ai la preuve que c'est un fille bien qui mérite d'être connue, je vais pas la lâcher si facilement.

Ouais pourquoi pas ? C'était pas si terriblement dans le fond. Ou alors tu viens de me faire découvrir un côté masochiste, répliquais-je, malicieux.

Il n'y avait plus aucune tension entre nous, plus vraiment de question non plus, juste une étrange complicité qui s'était installée, et dans laquelle je me sentais bien. C'était ça mon monde. Et j'espérais qu'elle le ressentait aussi, avant de s'enfuir et de retrouver sa triste solitude. Je fus néanmoins surpris par sa question, et par son affirmation. Haussant un sourcil, je demandais :

Vraiment ? C'est l'impression qu'on donne ?

Je n'avais pas l'impression qu'on soit si... indissociable l'un de l'autre. Je prenais soin d'elle et je l'aimais sincèrement, alors évidemment, j'essayais de passer le plus de temps possible avec elle sans pour autant l'étouffer. Il se pouvait bien aussi que je sois si présent pour la surveiller sur sa consommation de drogue, veiller à ce qu'elle ne fasse pas d'overdose, et surtout pour tenter de la faire arrêter, sans la brusquer. Notre relation n'était pas aussi idyllique que ce qu'on pouvait penser. Trop protecteur, j'avais toujours peur qu'il lui arrive quelque chose, et de n'être pas là à temps, si quelque chose arrivait. C'était terrifiant comme sentiment, d'autant que c'est déjà ce que je ressentais vis-à-vis de Jenny. A cause de moi, parce que je n'avais pas été là, elle s'était retrouvée enfermer au Centre. Je m'en voulais terriblement, et si j'échouais à nouveau, je sentais que ça pourrait me tuer. Jacks de son côté, souffrait de sa dépendance et craignait que je ne finisse par la quitter. Ça aussi ça devait être une raison pour laquelle on était souvent ensemble. Je voulais la rassurer.

Eh bien j'imagine que quand on aime, on ne compte pas le temps qu'on passe ensemble et, qu'au contraire, on essaie de profiter de la présence de l'autre un maximum, souriais-je simplement.

Finalement, elle me proposa d'aller boire un verre, dans ce que nous nommions la cafèt'. Un mélange de cuisine, de réfectoire et de bar. Je hochais la tête, plutôt étonné de ce revirement de situation mais, je n'allais pas m'en plaindre. Sans attendre de réponse de ma part, Lumen sortit, et je la suivis, fermant la porte derrière moi. Rapidement, je me retrouvais à ses côtés, calant ma vitesse de marche sur la sienne. Alors que je cherchais quoi dire, elle me devança en me désarçonnant une nouvelle fois. Les yeux rivés droit devant elle, la brune me demanda si le sentiment de plénitude que chaque personne recherchait se trouvait réellement aux côtés de la personne aimée. Je me retournais vers elle, m'attendant presque à une blague de sa part, mais non, elle était très sérieuse, et même légèrement mal à l'aise. Elle n'avait jamais aimé personne ?

Oui il existe. Je ne pense pas que je puisse te le décrire, car c'est le genre de truc qui doit se ressentir pour être comprit. Mais je dirais que... c'est comme trouver la personne qui te comprend, au plus profond de toi-même et qui fait briller ce qui a de meilleur en toi. Tu trouves en cette personne ta partie manquante, celle qui te correspond parfaitement, alors tu te sens enfin entier.

Tout en parlant, je ressentais avec force ce que je lui décrivais. C'était intense, et ça vous brûlait de l'intérieur.

Tu n'as jamais connu ça ? demandais-je doucement, sans aucune intention de me moquer d'elle.

Je rajoutais d'ailleurs bien vite, pour ne pas la mettre mal à l'aise et lui donner la possibilité d'éviter la question :

Je te souhaite de le connaître en tout cas. Ça change la vie...

Et arrivant à la cafèt, je saluais joyeusement tout ceux que je n'avais pas encore vu de la journée, avant de m'accouder au comptoir avec Lumen. A cette heure-ci, nous n'étions que les deux dans ce coin-là, les autres étant occupés à bouquiner ou à faire autre chose plus loin. Mais nous, nous avions le droit de boire, déjà parce que je suis le bras-droit donc je fais ce que je veux (humour) et en plus, Lumen et moi, on avait quelque chose à fêter. Un début d'amitié et de complicité peut-être ?

Tu veux boire quoi ? C'est moi qui offre ! blaguais-je.

Et puis maintenant, niveau cocktail, je devenais un véritable expert, grâce aux bons conseils de ma tendre Jacks. Bientôt, non seulement je pourrais les savourer en les buvant, mais je pourrais aussi les confectionner avec la rapidité et l'agilité d'un maître en la matière. Comme ça, si un jour y a grand coup de bourre, je pourrais prêter main forte au Jack's.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouvre les yeux !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ouvre les yeux !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» a quelle age les bebes souris ouvre t'il les yeux
» ma femelle n'ouvre plus les yeux !
» L'âge d'ouverture des yeux et des petits hors du nid ?
» A quel age peut ton prendre son futur fureton ?
» Nouveau né

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fugitifs :: Quartiers Généraux :: Organisation Rebelle :: Les Tunnels-