AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Affronter ses peurs, c'est survivre || Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Phoenix Evans
Natif Actif
Natif Actif
avatar

Avatar : Candice Accola
Un souvenir ? :
Messages : 104
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 25

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 22 ans
Pouvoir: Pyrokiénsie
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Affronter ses peurs, c'est survivre || Chris   Jeu 31 Jan - 20:59


Affronter ses peurs, c'est survivre


New-York un jour comme un autre depuis bien longtemps, pourtant jamais Phoenix ne s’était sentie aussi seule depuis ces dernières années. Il y avait cette tristesse qui l’habitait au plus profond de son être, ce manque qui la travaillait sans cesse et cette peur constante qui la hantait toutes les nuits sans relâche. Elle se sentait observée, traquée, épiée constamment. Elle qui était de nature enjouée, avait perdu cette joie de vivre. Ses parents lui manquaient terriblement sans compter que la dernière fois qu’elle leur avait parlé remontait à deux mois. Et Lumen … sa cousine dont elle était si proche lui semblait ci-lointaine. Elle aurait aimé revenir à leur enfance, ce bon vieux temps où rien leur ne faisait peur et où tout leur était si rose. Et puis il y avait Victor … cette horrible personne qu’elle regrettait d’avoir dans sa famille. Celui qui avait tout gâché, il avait ruiné leur vie.
Une sonnerie de téléphone ramena son attention alors qu’elle songeait à tout cela. C’était justement son oncle qui tenait à manger avec elle ce midi. Ni une ni deux, la blondinette poussa un juron. Non seulement elle se devait de le supporter constamment au Centre, et il fallait encore qu’elle le voit en dehors de son travail ! Elle glissa doucement son téléphone portable dans sa poche faisant ainsi comme si elle n’avait pas vu son message et vint faire tournoyer sa petite cuillère en plastique dans son gobelet de café encore chaud. Combien de temps allait-elle devoir jouer la comédie ? Combien de temps le ferait-elle avant que quiconque découvre son petit jeu ? Combien de temps avait-elle avant que son pouvoir se manifesterait-il ? Et qu’adviendra-t-il à ce moment là ? Les questions fusèrent dans sa tête mais aucune réponse ne vint pour le moment. Parfois elle avait envie de fuir aussi loin qu’elle le pouvait, pourquoi pas sur une île perdue et inconnue en plein milieu de l’océan ? Rien qu’elle, ses parents ainsi que Lumen. Ils pourraient vivre heureux et surtout en paix jusqu’à la fin de leur jour.
Un petit sourire se dessina sur ses lèvres à cette pensée. Oui se serait le rêve parfait. Son rêve.

Tandis qu’une légère brise vint ébouriffer ses cheveux, les cris d’un enfant qui jouait un peu plus loin la ramenèrent à la triste réalité. Phoenix releva alors la tête et balaya du regard les alentours. Grand Zero, bien que plus d’un siècle s’est écoulé depuis les attentats du 11 septembre était encore un quartier très calme et silencieux. De nouvelles tours s’élevaient à présent, elles étaient si hautes qu’on aurait dit qu’elles touchaient le ciel. Deux immenses fontaines avaient également été construites en mémoire au Walde Trade Center. Phoenix se pencha quelque peu en avant et vit le fon, recouvert de pièce, scintiller sous le soleil. Elle fouilla alors au fond de son autre poche et en sortit une petite pièce de couleur argentée et la jeta alors. Ses yeux la suivirent dans sa chute jusqu’à ce qu’elle devine un « plouf » muet. Phoenix bougea très légèrement les lèvres pour formuer un vœu. Un souhait qui restera à jamais un secret jusqu’à ce qu’il se réalise peut-être un jour.

La jeune femme qui s’apprêtait à partir, pencha la tête en arrière pour boire d’un trait son café qui lui brula la langue. Elle ne travaillait pas aujourd’hui et se demanda ce qu’elle ferait de sa journée. C’est alors qu’en baissant les yeux, elle le vit. Encore lui … Il se tenait de l’autre côté de la fontaine et l’observait …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Malraut
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Kellan Lutz
Un souvenir ? :
Messages : 126
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 27
Localisation : Le métro normalement, mais vous aurez sans doute plus de chance en me cherchant au Jack's

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 23 ans
Pouvoir: Super force
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Affronter ses peurs, c'est survivre || Chris   Sam 2 Fév - 15:30


Affronter ses peurs, c'est survivre
Ft. Phoenix & Chris
Cela faisait quelques semaines maintenant que je l'observais de loin, cherchant à trouver la preuve d'une quelconque traitrise. Je trouvais déjà assez étrange que Lumen se refuse à intégrer les rebelles, purement et simplement, et qu'elle n'apparaisse que pour mener une mission, ou parce qu'elle avait des infos à donner. Pour moi, le clan était une famille, le métro notre maison, et après avoir su que Evan et Jenny s'étaient fait prendre par le Centre, je vouais une intégrité toute particulière à protéger les membres de ma nouvelle famille. Mais si je passais sur les préférences de Lumen parce qu'elle était une mutante et qu'il me paraissait inconcevable qu'elle nous trahisse, c'était loin d'être la même chose pour cette fille qui visiblement, s'entendait bien avec elle. Phoenix Evans travaille pour le Centre et de ce que je sais, elle est affiliée à Victor Warrens, une des figures du Centre. Je n'ai pas encore demandé à Lumen le pourquoi du comment elle lui parle et semble lui faire confiance, mais une chose est sûre, je les ai à l’œil toute les deux depuis que j'ai vu que Lumen semblait avoir de la sympathie pour cette... ennemie de choix ! alors que je suis sûr qu'elle est au courant pour ses activités. Je ne sais pas pourquoi lui fait confiance et je compte bien le lui demander, mais d'abord, je veux confondre cette fouine, car je suis persuadé qu'elle tente d'obtenir des informations sur les rebelles pour les donner à Victor Warrens. Si elle croit que je n'ai pas vu son petit manège et que je vais la laisser nous mettre en danger... c'est bien mal me connaître.

Aujourd'hui, comme souvent depuis des semaines, je l'avais observé, suivis, notant mentalement tout ce qui se passait et cherchant dans le moindre de ses gestes, de ses regards, quelque chose qui pourrait me donner un indice suffisamment indiscutable pour convaincre Lumen et les autres de ne plus l'approcher, et même de la fuir. Si ça ne suffisait pas, je pourrais toujours employer les grands moyens. Personne ne fera de mal à mon clan, j'y veillais constamment et avec une fureur farouche. Je me retrouvais ainsi sur le site de ce qui avait jadis été le World Trade Center. N'ayant jusqu'ici rien trouver qui puisse la compromettre, je ne voyais d'autre choix que d'établir une confrontation verbale, et il faut croire que la chance me souriait, car à ce moment-là, il n'y avait personne dans les parages, ou presque. Si les choses tournaient mal, je n'aurais aucun mal à me disparaitre rapidement. Cependant, j'étais bien décidé à ne pas repartir bredouille. Je saurais lui faire comprendre qu'elle ferait mieux de se tenir à l'écart de Lumen et de nous autres, si elle tenait à la vie. Je considérais le Centre comme pire que les Apothéistes, ceux-ci nous prenant pour des animaux à étudier, de vulgaire rat de laboratoire à disséquer. Je n'y avais jamais été, ne comptais évidemment pas le faire, et surtout, je comptais bien empêcher qui que soit de nous y enfermer. Cette Phoenix était un obstacle à ma sérénité, et je comptais bien l'abattre, de quelques manières que ce soit.

De l'autre côté de la fontaine, elle ne m'aperçut pas de suite, et je continuais de la fixer dans ce silence perturbé simplement par l'eau qui s'écoulait. Puis finalement, après avoir bu son café, son regard se posa automatiquement sur moi. Elle ne semblait pourtant que peu surprise de me trouver là. La confrontation était lancée, et faisant le tour de la fontaine, je m'arrêtais à distance raisonnable, deux mètres. Mes iris azurs appuyés sur elle la fixaient durement, et mon attitude était assurée.


Vous passez bien trop de temps avec Lumen et je sais qui vous êtes, commençais-je abruptement. Je vais vous donner un conseil, qui vous permettra de vivre longtemps : ne vous approchez plus d'elle.

Inutile de lui parler des "autres", j'ignorais encore si Lumen avait parlé de nous, ou pas, et il était hors de question que je nous vende en ne pesant pas mes paroles. Posté devant elle, j'étais bien décidé à ne pas bouger tant qu'elle n'aurait pas accéder à ma requête, et s'il fallait que je me montre plus persuasif, ça pouvait aussi se faire. Le seul truc, c'est que lorsque je suis à court d'argument, je fais parler mes poings, et ce ne serait pas dans son intérêt.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix Evans
Natif Actif
Natif Actif
avatar

Avatar : Candice Accola
Un souvenir ? :
Messages : 104
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 25

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 22 ans
Pouvoir: Pyrokiénsie
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Affronter ses peurs, c'est survivre || Chris   Sam 9 Fév - 18:50

Lorsque son regard avait croisé le sien, elle aurait amplement eu le temps de fuir pendant que celui-ci la rejoigne, pour se faufiler dans la première station de métro et ainsi se faufiler à travers la foule. Pourtant, la blondinette ne broncha pas. Non, elle renonça à le fuir une fois de plus. Il était sans doute sa seule chance de savoir pourquoi il la suivait et donc ce qu’il attendait d’elle. Faut croire qu’il avait tous les deux des questions sans réponses.
C’est pourquoi, Phoenix le suivit du regard et lorsqu’il fut devant elle, elle ne le lâcha pas des yeux. Elle savait, par les dire de son oncle, de quoi le mutant était capable et préférait elle aussi garder ses distances. Pourtant, elle se demandait si Lumen lui avait parlé d’elle, et si c’était le cas ce qu’elle aurait bien pu lui dire à son sujet. Sa cousine n’aurait jamais trahi sa confiance au point de la mettre en danger. Mais dans ce cas, que pouvait bien lui vouloir le rebelle ?
Elle ne put s’empêcher de le dévisager du regard et face à son imposante posture, elle ne put s’empêcher de reculer d’un pas, mal à l’aise et surtout pas très rassurée.

Fort heureusement, il entama le premier la conversation … ou du moins si l’ont pouvait appeler cela ainsi vu les menaces qu’il profana à son égard. Phoenix fronça les sourcils lorsqu’elle comprit les raisons de toutes ses filatures. Il ne lui faisait pas confiance et en vint même à lui interdire de s’approcher de Lumen. Tiens donc, elle était bien bonne celle-là !! Qu’il ne lui accorde confiance était tout à fait compréhensible. Elle travaillait pour le Centre et y mettait les pieds pratiquement tous les jours. Cependant, qu’il exige d’elle de se tenir à l’écart de Lumen, lui était impossible. Phoenix l’aimait bien trop pour prendre ses distances à cause de la situation due à Victor. Elle avait été déjà trop longtemps loin d’elle et le regrettait tellement. Et puis si elle prenait les souhaits de Chris en considération comment allait-elle transmettre les informations qu’elle soutirait à son oncle pour aider les mutants ? Bref, la question n’était pas là.

Chris la voyait comme une menace vis-à-vis des siens … des leurs. En réalité, Phoenix s’était attendue à tout sauf à ça, et eut du mal à cacher sa surprise. Elle savait les risques qu’elle encourrait à faire tout ça, que si Victor l’apprenait il lui ferait subir les pires tortures pour la faire parler. Mais elle n’était pas bête. Elle ne faisait que fournir les informations à Lumen, et ne demandait jamais rien en retour sur eux. Moins elle en savait mieux c’était pour tout le monde. D’ailleurs, si quelqu’un venait à les surprendre ici, à papoter comme de bon vieux amis aux vues des apparences elle aurait des problèmes à cause de lui.
Un petit rire moqueur s’échappa volontairement de ses lèvres. Oui, si elle voulait être convaincante, autant se mettre à dos les mutants et ainsi ne pas attirer les soupçons.


- J’ignorais qu’elle s’était trouvée un nouveau mec un peu trop possessif pour passer le temps … il faudrait peut-être que je l’en informe pour qu’elle prenne les mesures nécessaires!

Lâcha-t-elle plutôt amèrement en le toisant du regard. D’ailleurs autant en profiter si jamais des espions du Centre trainaient dans les parages. Phoenix faisait particulièrement attention à ses moindres propos et prenaient toujours les précautions nécessaires pour ne pas se faire prendre bêtement.

- Quoiqu’il en soit mes fréquentations ne te regardent pas. Quant à tes menaces, elles ne sont d’aucune utilités. Tu penses vraiment que Victor me laisse sans protection ? Il m’aime bien trop pour laisser un pauvre mec comme toi m’atteindre ! D’ailleurs je ne serais pas surprise de nous savoir observés en ce moment même. Alors honnêtement, je me demande bien ce que tu pourrais faire!

Oui, elle était qu’une petite fille fragile à côté de lui. Elle était petite, mince, et sans défense dans la mesure où elle était non armée et encore qu’une mutante native. C’est pourquoi Victor lui avait apprit se défendre. Disons suffisamment assez pour ne pas se faire tuer et pour fuir à temps.
Pourtant, et bien qu’elle avait envie de le fuir une fois encore, Phoenix prenait sur elle pour lui faire face et ainsi affronter ses peurs vis-à-vis du rebelle.
Si elle souhaitait garder sa couverture, elle se devait d’affirmer sa position pour le Centre et donc contre les mutants. Plus longtemps elle jouait le jeu, plus ses chances de gagner doublaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Malraut
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Kellan Lutz
Un souvenir ? :
Messages : 126
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 27
Localisation : Le métro normalement, mais vous aurez sans doute plus de chance en me cherchant au Jack's

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 23 ans
Pouvoir: Super force
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Affronter ses peurs, c'est survivre || Chris   Ven 15 Fév - 15:02


Affronter ses peurs, c'est survivre
Ft. Phoenix & Chris
Lorsque j'évoquais Lumen, je lus la surprise dans son regard, avant qu'elle ne reprenne le dessus sur ses émotions, et qu'elle ne me parle comme à un chien. Je fronçais les sourcils, d'une manière inquisitrice quand elle se proposa, ironiquement, de toucher deux mots à la rebelle, sur ce nouveau mec trop possessif qu'elle s'était trouvé. Je ne pouvais certifiais si elle tentait de jouer avec mes nefs, ce qui était déconseillé d'ailleurs, mais elle semblait bel et bien avoir une relation privilégiée avec Lumen, au point qu'elle connaissait ses histoires privées, au moins avec les mecs. Et là-dessus, ça impliquait qu'elle la connaissait mieux que moi. Cela étant, ce n'était pas si étonnant que ça, puisque de toute évidence, elle cherchait à s'en faire une alliée, pour mieux nous trahir ? On ne pouvait pas dire que j'étais un intime de Lumen, néanmoins on avait déjà été sur pas mal d'affaire ensemble, et elle me paraissait être tout sauf une idiote qu'on entube facilement. Elle avait du se renseigner sur cette fille, en savoir autant que ce que j'avais découvert, alors pourquoi continuait-elle de lui parler ? Est-ce qu'elle voulait s'en servir pour obtenir des informations confidentielles sur le Centre ? Décidément, mon côté impulsif me jouait encore des tours. Avant de venir me confronter à elle, j'aurais du en parler à Lumen. Enfin aucune importance, j'étais venu ici pour la mettre en garde, et c'est bien ce que je continuerais de faire.

Visiblement, elle se sentait en confiance, vu la manière assurée et provocante qu'elle utilisait pour m'apostropher. M'envoyant sur les roses, elle prétendait que ses fréquentations ne me regardaient pas. Première erreur. Elle s'enfonça encore en me traitant de pauvre mec et en me disant que son oncle, Victor, tenait bien trop à elle pour la laisser sans protection. Deuxième erreur. Elle me donnait carrément un motif de l'embarquer avec moi, pour avoir un moyen de pression sur ce prétentieux de mes deux. Mais je ne le ferais pas, pas sans le consentement d'Evan. Il était clair que ce n'était pas avec ce genre de déclaration qu'elle allait m'effrayer, bien au contraire ! Un sourire carnassier se dessinait maintenant sur mes lèvres, et je m'approchais, mi-mielleux mi-menaçant.


Premièrement, les fréquentations de Lumen me regardent, du moment que ça touche à ce que je suis. Deuxièmement, tu serais étonnée de tout ce que je pourrais te faire avant qu'un seul de tes gardes du corps n'aient eu le temps de bouger. souriais-je, acide. Avant même que ton cadavre ne touche le sol, je serais déjà bien loin. Mais ce n'est pas ce qu'on veut n'est-ce pas ?

Plus de vouvoiement, elle avait ouvert les hostilités et les joutes verbales, et je ne comptais pas rester en retrait. Elle voulait jouer dans la cours des grands ? D'accord, mais j'espérais pour elle que son orgueil était à la hauteur de ses talents, sans quoi elle ne ferait pas long feu. Rester ici était dangereux et la conversation ne s'éterniserait pas. Si elle pensait me coincer en me faisant parler, elle se trompait. Quand au fait de la tuer... inutile qu'elle sente que ce n'était pas du tout mon genre. Impulsif et emmerdeur, oui, mais assassin, c'était une limite que je n'avais encore jamais franchit, et que je redoutais. Mais je le ferais, si c'était le seul moyen de protéger ma famille.

Alors oublie Lumen, oublie-moi et va te cacher derrière les jupons de Warrens.

C'était un ordre, non une proposition, et c'est pourquoi je lui tournais le dos pour m'en aller, tout en étant sur mes gardes. Un agent du Centre, ça n'attaque que par derrière, ou avec une horde de soldats, c'est bien connu. L'avantage, c'est qu'elle ignorait mon gène de mutation et que de ce fait, quoiqu'elle puisse tenter, j'aurais eu le temps de l'envoyer valser et de me planquer quelque part.

hrp : je te laisse voir si on clos ici et qu'on s'en refait un après mon RP avec Lumen, ou si tu veux le rattraper
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affronter ses peurs, c'est survivre || Chris   

Revenir en haut Aller en bas
 

Affronter ses peurs, c'est survivre || Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les minis pépettes de Chris.gas
» [Commode] Only Doors par Chris Ruhe
» [Lampadaires] Lampes 3×3 par Chris Jackson
» [Chaise] Chaise Jig pr Chris Martin
» [Luminaire] Stycky lamp by Chris KABEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fugitifs :: New York City :: Manhattan :: Downtown :: World Trade Center Site-