AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Retrouvailles émotionellement chamboulantes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lumen H. Warrens
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Lyndsy Foncesa
Un souvenir ? :
Messages : 256
Date d'inscription : 30/12/2012
Localisation : Dans l'obscurité.

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 22ans
Pouvoir: Félinisation
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Retrouvailles émotionellement chamboulantes.   Ven 11 Jan - 19:32


Je crois que je tiens à toi un peu trop fort..
Orion & Lumen
Angelus me déposais au pied du tunnels. Je lui souris et sortie avec difficultés de la voiture ma plaie me tirant toujours un peu.

- Prends soin de toi Lumen..
- Promis Angel. Je reviendrais te voir bientôt.

Je lui fis un signe de la main après avoir claqué la portière et il démarra. La main posé sur ma cicatrice qui s'était bien refermée grâce à son don de guérisseur, je descendait les marches avec une certaine difficulté puisqu'il n'avait put guérir tout les tissus tant il y avait eut de dégats. Le coup de couteau que j'avais reçu il y à trois nuits avait touché la balle qui était restée dans mon ventre et l'avait poussée, ce qui avait déchiré d'autres tissus.
Certaines personnes se sont peut être affolées de ne pas me voir revenir. Jenny en particulier avec qui j'étais assez proche et qui venait prendre de mes nouvelles presque quotidiennement. Evan aussi, peut être Chris ou Orion.. Je ne savais pas si j'avais réellement manqué à quelqu'un durant ces quelques jours, mais j'allais bientôt le savoir.
Je m'engouffrais dans la pénombre de l'ancien métro, souriant presque de retrouver mon univers sombre qui me plaisait tant. Mes yeux s'habituèrent immédiatement à la faible lumière, je préférais cela au soleil qui cognait dehors. Je me dirigeais vers les chambres, les couloirs plutôt vides, tant mieux je n'avais pas envie d'expliquer à chaque rebelle pourquoi j'avais disparut durant 72heures en répondant à aucun appels. J'avais perdu mon téléphone durant le combat, ce qui rendait ma disparition encore plus inquiétante. Avaient-ils eut peur que le centre m'ait remit la main dessus ? Est ce que quelqu'un serait soulagé de me voir airer ici ?
Il fallait avouer que je me sentais parfois seule, ayant besoin d'amour et de tendresse, j'appréhendais de savoir si quelqu'un tenait si fort à moi qu'il aurait remarqué mon absence.
Prise d'une crampe au ventre je me posais contre le mur,s errant les dents pour ne pas hurler. Je n'avais plus les calmants en intra veineuse d'Angel ce qui rendait les douleurs beaucoup moins supportable. J'étais épuisée de ces jours de traitements, de ces douleurs presque permanentes.
J'entendis des pas résonner dans le tunnel et voulut me relever pour faire ma fière, ne surtout pas montrer mes faiblesses à l'un des miens, je ne voulais pas que l'on me rejette en me prenant pour quelqu'un de faible. Le lampadaire assez faible éclaira bientôt un visage familier, et qui me soulagea de voir. Épuisée et me sentant enfin en sécurité, les larmes me montaient aux yeux. D'un pas difficile je marchais vers lui alors qu'il pressait le pas vers moi.

- Oh mon dieu Orion !

Une larme perla sur ma joue et je me jetais contre lui, une sensation d'immense bonheur remplissait mon être, réussissant à me faire oublier mes douleurs. Son cœur cognait si vite, ses bras autour de moi me serraient si fort, je me sentais enfin bien, en sécurité et presque aimée.
© Belzébuth

• • • • • • • • • • • • • • •

❝ Ceux qui jouent avec des félins doivent s'attendre à être griffés. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion G. Drake
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Daniel Craig
Messages : 58
Date d'inscription : 07/01/2013

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 35 ans
Pouvoir: Electrokinésie
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles émotionellement chamboulantes.   Lun 14 Jan - 21:40

J'avais besoin de solitude, aujourd'hui dans tout les cas. Du moins c'est ce que je croyais... La vérité étais que je m'inquiétais pour Lumen. Ce que je ressentais pour elle n'étais pas de l'amour enfin en tout cas pas vraiment... J'étais juste attiré par elle, cependant, je l'aimais beaucoup, ce que je ressentais pour elle étais inclassable... Quelque chose se trouvant entre: l'amitié et le béguin. Mon plus grand défaut est j'aime les femmes. Bien dommage, mais aussi réel que je le suis. Ceux qui me connaissent un peu mieux, sans connaitre mon petit défaut, aurait du mal à croire que je suis quelqu'un de tel.

J'étais posé dans le tunel depuis trois heures maintenant, j'ai vu plusieurs personnes passer mais je n'avais aucune envie de les abordés... Seul avec une bouteille de Jack Daniel's déjà bien entamé. Mon haleine puait l'alcool... J'étais décidé de rester là toute la nuit, ou du moins jusqu'au moment où je m'endorme, j'étais fatigué, très fatigué même. Mais je gardais espoir, j'attendais Lumen, elle ne se présentais plus aux appels le matin et ça m'inquiète. J'étais peut-être le seul à m'inquiéter autant... Je m'inquiète toujours pour tout le monde en même temps.

J'ai regardé la bouteille de Whisky sur le côté, je la dévisageais, la pris et je l'ai jeté pour la casser, une bonne quantité de whisky gaspillé. Cela ne ferrais qu'empirer en buvant, à chaque fois je fais la même erreur, j'ai un problème, je bois et ça empire. Je n'apprend pas de mon erreur apparemment... Mais à chaque fois je me dis que je me trompe... N'importe quoi. Je suis pathétique. Je me suis levé et me suis décidé de me diriger vers les douches. Elle ne reviendrais pas aujourd'hui apparemment. Mais j'ai entendu quelqu'un descendre derrière moi, une personne qui s'arrêta à l'entré... Une respiration plus ou moins forte. J'oubliais un instant Lumen, et me suis dirigé vers cette personne, peut-être que c'étais quelqu'un qui avais besoin d'aide, un soucis? Les apotéiste aurait découvert notre cachette? J'étais prêt à intervenir, malgré mon état d'ivresse... Je me suis approché, je distinguais une silhouette de femme contre le mur. En m'approchant un peu plus, j'ai découvert que c'étais personne d'autre que Lumen. J'étais sous le choc, je ne m'y attendais pas... J'ai ouvert grand les yeux. Je l'ai vu sauté dans mes bras, j'étais surpris, je ne savais pas quoi lui dire, il était rare de voir ça. J'ai vu une larme couler sur sa joue, j'ai mis quelques instant à lever mes bras tremblants pour les serrer contre Lumen. Je ne voulais pas tomber amoureux et je ne voyais personne me porter l'amour, mais comme l'amour m'a souvent délaissé par le passé je dois sans doute être aveugle aujourd'hui...

Je me sentais à nouveau complétement sobre, comme par magie, je l'ai serrer contre moi avant d'essuyer ses larmes.

Orion ▬ "Explique moi... qu'est ce qui s'est passé?"

J'essayais de ne pas me perdre dans son regard, j'ai caressé sa joue, j'ai regardé ses lèvres, j'étais tellement attiré par elle. Pourtant... Je ne voulais pas, j'ai déjà trop souffert par le passé, et je sais très bien que ce n'est pas qu'une aventure que je veux avec cette fille. J'ai relevé mes yeux et je m'y suis perdu... Je me suis dit que je ne le ferrais pas mais c'étais fait. J'étais dans une sorte de trans. J'ai posé ma deuxième main sur son autre joue et je l'ai approché de moi pour l'embrasser. Pourquoi? J'étais stupide. Je ne voulais plus souffrir et pourtant je l'ai fait. J'ai embrassé Lumen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumen H. Warrens
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Lyndsy Foncesa
Un souvenir ? :
Messages : 256
Date d'inscription : 30/12/2012
Localisation : Dans l'obscurité.

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 22ans
Pouvoir: Félinisation
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles émotionellement chamboulantes.   Mar 15 Jan - 0:58

Enfin toutes la fatigue sur mes épaules tombaient, je me sentais revigorée d'un coup. Les bras tremblants d'Orion m'entourèrent avec une tendresse ferme mais remplie de douceur. Il essuyait doucement mes larmes avant de me demander ce qu’il s'était passé et en sentant sa main se déposer sur ma joue mes sanglots se calmèrent rapidement.

- Je suis tombé sur des gens du centre.. Deux.. le deuxième à attendu que je baisse ma garde pour se dévoiler.. J'ai dut aller chez un médecin pas loin.. J'avais perdu trop de sang pour qu'il me laisse partir rapidement. Je.. J'ai cru qu'ils m'auraient cette fois Orion..

Une larme glissa sur mes lèvres et il la suivit du regard, posant sa deuxième main sur ma joue. Mon souffle s'apaisa. Je relevais alors mes yeux brillant vers lui, ne sentant plus mes crampes surement provoqué par mon angoisse interne. Très vite je me perdais dans l'océan des yeux d'Orion, n'entend plus que nos souffles se mêler. Je le vis s'approcher de moi, j'entrouvris les lèvres sans qu'aucun son ne puisse sortir. Je savais ce qu'il allait faire, moi l'éternel solitaire ne m’abandonnant qu'à cela pour jouer. Pourtant je savais qu'Orion était loin d'être un jeu. Peut être pas de l'amour, mais une certaine alchimie nous unissait. Alors que je sentais son souffle caresser mes lèvres, je fermais doucement les yeux, et le contact se fit. Chaud, tendre, ses lèvres étaient toute fois hésitantes. Alors qu'il m'embrassait avec toutes la douceur du monde, comme s'il allait me casser, je posais ma main dans son cou et mon pouce sur ma joue.
Je me sentie soudain, remplie d'une chaleur inconnue. Le contact sincère de deux lèvres reliées par autre chose qu'une pulsion sexuelle. Son baiser était trop tendre et hésitant pour qu'une envie physique n'en soit le déclencheur. Malgré la forte odeur d'alcool qui se dégageait de ses lèvres, je ne pouvais rêver d'un plus beau baiser. Je ne sais combien de temps il dura mais toute fois, il me sembla trop court, comme s'il ne s'était passé à peine quelques secondes. Je me décrochais lentement de ses lèvres presque comme si cela me les déchiraient. Je rouvrais doucement mes yeux vers lui ne sachant quoi dire à cet instant précis, n'ayant jamais vécu une telle situation.

- Je... Je t'ai manqué..?

Ce n'était pas tellement une question. En son acte je pouvais lire toute l'inquiétude qu'il avait eut de ne pas me voir me présenter chaque matin et répondre " Présente ! ". Je ne savais si c'était juste la soulagement de me revoir qui l'avait poussé à faire ça ou quelque chose de plus profond. Une vague d'angoisse me submergea ce qui me donna une crampe au ventre. Angelus me l'avait dit : il serait difficile pour ma tête d'admettre qu'un coup si violent puisse disparaitre de ses mains si facilement. Je poussa un petit couinement de douleur, essayant de faire passer cela même si la seule chose qui subsistait dans ma tête était de savoir si cet acte était anodin ou venait de quelque chose d'encré plus loin que la simple joie de savoir que je n'avais pas été prise par un de nos ennemis.
© Belzébuth

• • • • • • • • • • • • • • •

❝ Ceux qui jouent avec des félins doivent s'attendre à être griffés. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion G. Drake
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Daniel Craig
Messages : 58
Date d'inscription : 07/01/2013

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 35 ans
Pouvoir: Electrokinésie
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles émotionellement chamboulantes.   Mar 15 Jan - 11:28

Le mal était fait, j'étais passé à l'acte, trop tard pour me retirer, faire comme si de rien n'était. J'ai décidé de continuer, quitte à de toute façon vivre un moment gênant par la suite autant en profiter. Je prolongeais donc notre baisé. Je voulais juste rester ainsi le restant de mes jours, j'étais tellement bien, j'oubliais tout mes problème, je n'y pensais plus et c'est ça qui étais tellement bon. Rien que moi et elle, il pouvait y avoir une bombe qui exploserais juste à côté de moi je n'y prêterais pas attention.

Mais toute bonne chose à une fin. Elle s'étais retiré. J'étais perdu, je ne savais quoi faire, trop sentimentale. Je rougissais légèrement malgré moi, je pensais qu'il y aurait un silence gênant, mais heureusement, Lumen ne tarda pas à m'adresser la parole. Es-ce qu'elle m'a manqué? Oui... Fort. Elle m'a énormément manqué même. C'étais une situation assez délicate... J'avais quand même dix ans de plus qu'elle, lorsque j’atteignais la majorité elle n'avais que huit ans. Ca fait un peu pédophile, non? Mais passons ce fait, j'étais tellement proche d'elle je ne voulais pas détruire une belle amitié.

Orion ▬ "Tu m'as énormément manqué..."

Je n'étais toujours pas certain de mes sentiment, même si je crois que ce n'étais que de l'amitié en mode "extra". Je ne saurais m'expliquer... Je paraissais tellement stupide en ce moment même peut-être.

Je devais oublié un moment mes sentiment, j'avais mieux à faire. Lumen souffrait, je l'ai vu grimacer et posé sa main sur la zone douloureuse de son corps, que se passait-il? J'étais complètement perdu.

Orion ▬ "Qu'est ce qui se passe?"

Je posais ma main sur son ventre. Je n'osais pas la prendre dans mes bras, j'étais déjà allé bien trop loin aujourd'hui, même si la tentation de l'embrassé une fois de plus étais bel et bien présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumen H. Warrens
Mutant Rebelle
Mutant Rebelle
avatar

Avatar : Lyndsy Foncesa
Un souvenir ? :
Messages : 256
Date d'inscription : 30/12/2012
Localisation : Dans l'obscurité.

Ton Passeport S'il Te Plait ?
Âge du personnage: 22ans
Pouvoir: Félinisation
Autorises-tu Escape à te défier: Oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles émotionellement chamboulantes.   Mar 15 Jan - 16:50

Je ne pus m'empêcher de sourire en entendant sa réponse. Je devais d'ailleurs aussi rougir légèrement, ce qui ne me rendait que plus ridicule. Je ne savais pas quoi faire, n'ayant jamais été dans une telle situation de toute ma vie. Je relevais les yeux vers lui alors que d'un air inquiet il me questionnait sur la raison de mes douleurs. Je fis une petite moue, ne sachant pas si je devais dévoiler ma faiblesse, mais je finis par lâcher le morceau étant en confiance.

- Le deuxième agent, celui qui était caché.. Et bien il m'a poignardé juste à l'endroit où était restée la balle de mon évasion. Ça a fait pas mal de dégâts.. Angelus m'a soigné, il a retiré la balle, mais à mon réveil étant seule j'ai paniqué et je suis tombé au sol mon ventre se cognant contre une table de nuit assez basse. J'ai rien voulu lui dire, je ne sais pas combien de temps il m'aurait gardé, mais voilà quelques douleurs persistent. Mais ça va passer.

Je souriais doucement en baissant mon regard, comme pour nous convaincre tout les deux que les douleurs passeraient vite. Alors que ma main se crispait doucement sur mon tee shirt, Orion vint joindre la sienne sur ma peau. Je la regardais et après avoir longuement hésité, le ventre noué, je joins mes doigts doucement aux siens. Le tee shirt maintenant quelque peu remonté par nos mains jointes, on pouvait découvrir un bleu intense coloriser ma peau. Je baissa doucement nos mains pour pas qu'il le remarque.

- Il faudrait que je m'allonge. Tu.. Tu veux me suivre ?

Je relevais mes yeux vers lui fixant ses prunelles bleus, puis je descendis sur ses lèvres, ces dernières m'obsédant depuis que j'y avais furtivement goûté. Je détournais mon regard ne sachant pas si l'embrasser de nouveau était une bonne chose. Je mordis doucement l'intérieur de ma lèvre inférieur et fixait le lampadaire grésillant, il fallait que je me reconcentre, que je ne perdes pas pieds. Si cela se trouve, pour lui je n'étais qu'une enfant, qu'une distraction amusante dans les couloirs lugubre de ce vieux métro.
Je chassais cette idée en secouant légèrement ma tête, passant une main dans mes cheveux, je lâchais lentement ses doigts, faisant glisser mes ongles doucement sur sa peau. Je me décalais et avançait doucement vers ma chambre, serrant quelque peu la machoire tant cela me tirait sur les muscles. Il faudrait quelques heures avant que mon corps ne s'habitue à la douleur intense qui n'est plus diminuée par les déstressant d'Angel.

© Belzébuth

• • • • • • • • • • • • • • •

❝ Ceux qui jouent avec des félins doivent s'attendre à être griffés. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles émotionellement chamboulantes.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles émotionellement chamboulantes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bouboubalade ou les retrouvailles d'un frère et d'une soeur !
» retrouvailles printanière d'Elfy et de sa maman Cinna !!
» Retrouvailles de mes amis!!!
» Les bonnes retrouvailles
» Retrouvailles...Comment faire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fugitifs :: Quartiers Généraux :: Organisation Rebelle :: Les Tunnels-